Les Iles Salomon en passe de disparaître ?


L'archipel des îles Salomon compte désormais cinq îles de moins. Dans cette région du Pacifique, le réchauffement climatique fait des ravages et vient d'enfouir ces quelques îlots sous la mer. C'est une étude australienne publiée dans la revue Environmental Research Letters qui l'a récemment annoncé, indiquant également que d'autres îles pourraient être en danger.

Les Salomon comptent actuellement une douzaine d'îles principales et environ un millier de petits îlots. Kale, Rapita, Rehana, Kakatina et Zollies en faisaient partie. Ces îlots sablonneux inhabités d'à peine quelques hectares n'avaient d'autre utilité que de servir d'escale aux pécheurs. Elles sont malgré tout le témoin malheureux des conséquences du réchauffement climatique.

Partout dans le monde, des morceaux de terre disparaissent


En effet, chaque année, le volume des océans augmente de 3 mm. Dans cette zone du Pacifique, la montée des eaux est plus rapide et augmente d'un centimètre par an mettant aujourd'hui six autres îlots en danger. Ces derniers devraient disparaître dans les prochaines décennies.

Les Iles Salomon ne sont pas les seules victimes du réchauffement climatique. Partout dans le monde, des morceaux de terre sont menacés à plus ou moins long terme. Ainsi, l'île de Kutudbia, au Bangladesh a déjà perdu un quart de sa surface et se prépare à disparaître. 100 000 personnes y vivent actuellement. En Côte d'Ivoire, le village de Grand-Lahou a également assisté à la disparition de trois kilomètres de ses côtes. La France n'est pas épargnée puisqu'en Camargue, les Saintes-Maries-De-La-Mer sont aujourd'hui cernées par les eaux, et malgré les 20 millions d'euros déjà dépensés pour assurer la survie de ce village de 2 500 habitants, la mer poursuit son incontrôlable conquête.