Les départements français sont touchés par de nombreuses vagues de froid cet hiver. Afin de protéger les personnes les plus fragiles face à ces baisses de températures, un plan grand froid a été déclenché dans plusieurs régions.

Protéger les personnes les plus fragiles

Plusieurs régions affichent des températures négatives, notamment dans le nord et l’est de la France. Le plan grand froid peut être mis en place sous plusieurs conditions. Il faut d’abord que se manifeste « un épisode d'au moins deux jours de temps froid caractérisé par sa persistance, son intensité et son étendue géographique. », comme le souligne Météo France. De plus, les températures doivent être nettement inférieures aux normales saisonnières dans la région concernée.

Le plan grand froid est destiné à protéger les plus fragiles, comme les sans-abris. En effet, certains d’entre eux peuvent être pris en charge par des associations d’aide. Par ailleurs, des centres d’hébergement d’urgence ouvrent leurs portes, mais se trouvent parfois désemparées face à un nombre de demandes important.

Trois niveaux d’alerte

Le plan grand froid est mis en place en fonction de la température enregistrée par Météo France. Il existe trois seuils différents : le niveau 1, dit « temps froid », le niveau 2, dit « grand froid » et le niveau 3, dit « froid extrême », ce dernier étant exceptionnel.

Le niveau 1 est déclenché lorsque les températures sont comprises entre -5 et 10 °C la nuit. Pour que le niveau 2 soit activé, il faut que les températures soient incluses entre -11 et -17 °C la nuit. Enfin, le niveau 3 est déclenché uniquement si elles descendent sous la barre des -18 °C. Dans ce dernier cas, qui reste rare, des places supplémentaires sont ouvertes dans les centres d’urgence.