Les touristes venus admirer les atterrissages époustouflants d’avions au-dessus de la plage de Maho, sur l’île de Saint Martin, ont assisté, pour la dernière fois, au passage d’un Boeing 747.

Le dernier Boeing 747 atterrit à Saint Martin

La plage de Maho, située sur la partie néerlandaise de l’île de Saint Martin, est bien connue pour sa principale caractéristique : elle est située aux pieds des pistes de l’aéroport de Princess Juliana. Un emplacement qui donne lieu à l’afflux de nombreux touristes, venus profiter de la mer mais également de l’arrivée des avions, qui survolent les vacanciers de quelques mètres, à peine, avant d’atterrir.

Le 28 octobre dernier, ces touristes ont observé un événement un peu particulier, puisque la compagnie KLM a annoncé le dernier atterrissage d’un Boeing 747 sur l’île. Cet immense avion, muni de quatre réacteurs, a, pour la dernière fois, fait vibrer la plage de Maho.

Air France assure trois liaisons par semaines avec l’île

« C’est une approche emblématique, surtout à cause de l’incroyable vue de la mer bleue des Caraïbes et de l’atterrissage de l’avion juste derrière la plage », a commenté le commandant de bord de ce vol, Paul van der Ven, pour le Daily Herald. « Le Boeing 747 disparaît lentement de notre flotte, mais la disparition de cet atterrissage fait mal. Nous trouvons que c’est dommage, notamment en raison des liens historiques que cet avion possède avec l’île ».

Désormais, la compagnie KLM utilisera un A330-200, de moindre capacité, pour relier les Pays-Bas à Saint Martin. Air France, partenaire de KLM, dessert également l’île avec un Airbus A340-300, grâce à une liaison trois fois par semaine.