0 000 tonnes de déchets A la veille des congés d’été, la période que nous pouvons définir comme la plus critique en matière de pollution, l’association « Vacances propres » nous met en garde. La période estivale est effectivement celle que nous pouvons décrire comme la plus polluante : entre les soirées bien arrosées au bord de quais, les barbecues dans les parcs ou les fins de soirées à picoler des canettes de bières… Beaucoup de choses se retrouve par terre. Beaucoup de déchets sont également abandonnés sur les bords des routes ou sur la plage. Pourtant, nous détestons tous arriver dans un endroit sale et insalubre mais nombreux d’entre nous jettent leurs déchets par terre. Selon les estimations annuelles de l’organisation, publiées le mercredi 22 juin 2016, ce ne sont pas loin de 81 000 tonnes qui se sont retrouvés dans la nature l’an dernier. La société au coeur du problème D’après l’association : « Le problème des déchets sauvages et marins doit devenir un sujet central pour nos sociétés ». Elle pointe leur présence dans les cours d'eau et sur les rives mais également sur les 2 000 km de plages françaises ou encore sur les pistes de ski. L’association reconduit donc sa fameuse campagne d’affichage de 2015 avec son slogan encourageant : « Vous pouvez laisser une plus belle trace sur terre ». Les quelques 30 000 affiches couvriront les murs cet été. Elle mettra également en place un dispositif en association avec des acteurs majeurs comme l’ONF ou Rivages de France, visant à sensibiliser aux espaces naturels avec un message « Remportez et triez ». D’après « Vacance propre » 2,4 millions de sacs rayés de sont baladés dans toutes les villes de France collectant ainsi près de 24 000 tonnes de déchets. Selon Jean-Michel Cousteau, parrain de l'édition 2016 « Trier, ramasser ses déchets, c'est essentiel pour l'océan mais aussi pour assurer notre futur, c’est le boulot de chacun d’entre nous »