Le 2 août, la totalité des ressources renouvelables par la Terre en une année auront été consommées. L'humanité achèverait donc l'année 2017 « à crédit sur le futur ». Selon l'ONG WWF, ce « jour de dépassement » arriverait un peu plus tôt chaque année. 

1,7 planète Terre pour assurer la consommation annuelle

Les organisations non-gouvernementales (ONG) WWF et Global Footprint Network ont publié un communiqué commun, dans lequel elles estiment qu'à compter du 2 août 2017, « l'humanité aura consommé l'ensemble des ressources que la planète peut renouveler en une année ».

Selon ces associations, la Terre ne parvient plus à assurer une production annuelle de ressources renouvelables suffisamment importantes pour subvenir à nos besoins. Selon WWF, « 1,7 planète Terre » serait nécessaire pour assurer la consommation mondiale actuelle. 

L'humanité creuse le « déficit écologique »

Pour trouver la date du jour de dépassement en 2017, WWF et Global Footprint Network ont pris en compte dans leurs calculs les consommation animalières de la pêche et l'élévage, les utilisations en eau et l'empreinte carbonne de la planète. À eux seuls, les gazs à effet de serre représentent 60 % de l'empreinte écologique... 

Selon les associations écologiques, il n'est pas encore trop tard pour cesser la surconsommation et limiter les conséquences du réchauffement climatique. Ainsi, l'humanité pourrait cesser de « creuser le déficit écologique » et contribuer à accroître l'espérance de vie de la planète Terre. 

À lire aussi : Climat : les plus gros pollueurs de la planète s'engagent