Une tempête de sable ne cesse de prendre de l’ampleur sur Mars. Et si elle change la surface de la planète rouge, elle la prive aussi de soleil et empêche donc les robots de la Nasa de communiquer.

Une tempête de poussière géante a recouvert Mars et l'a transformée

À l'honneur lors de la dernière éclipse totale de Lune, ce 27 juillet 2018, où elle était visible et a brillé d’un éclat teinté de rouge-orangé, la planète Mars fascine. Elon Musk, le PDG de Space X, veut notamment y envoyer des humains et la rendre habitable.

Mais celle que l'on surnomme la « planète rouge » s'est métamorphosée. En effet, depuis le 30 mai 2018, une tempête de poussière géante l'a totalement recouverte. Si bien que, vue de l'espace, elle ne ressemble plus du tout à l'image qu'on a d'elle.

Le robot Opportunity, sur Mars depuis 2004, ne répond plus

Si ces phénomènes ont lieu tous les huit ans sur Mars et sont donc plus fréquents qu'ailleurs, ils n'obscurcissent l'atmosphère de la planète que localement. Or cette fois, la tempête bloque la lumière. Ce qui pose problème pour les engins de la Nasa qui permettent d'observer le sol martien. En effet, le rover Opportunity, à l'œuvre sur Mars depuis 2004, fonctionne à l'énergie solaire. Ainsi, si ce troubillon de poussières persistait, les batteries d'Opportunity risqueraient de se décharger complètement.

La tempête devrait durer jusqu'à septembre et les ingénieurs de la Nasa l’ont annoncé le 12 juin : ils n’ont plus aucun contact avec leur robot. Pour rappel en 1971, une grande tempête avait obligé la sonde Mariner 9 à patienter plusieurs semaines avant de commencer son travail de cartographie depuis l’orbite martienne.

À lire aussi L'influence de la Lune sur le jardinage