La redevance télé va passer de 137 € à 139 € en 2017. Le gouvernement a présenté ce projet au cours du dernier Conseil des ministres. Il entre dans le cadre de la loi de finances pour l'année prochaine.

La redevance pour l’audiovisuel public passera à 139 €

Cette hausse doit financer celle de 1,6 % du budget de l’audiovisuel public, qui doit s’établir en 2017 à 3,9 milliards d’euros. « La règle stricte d’indexation sur l’inflation était de un euro, mais, pour financer l’audiovisuel public, nous avons décidé d’ajouter un euro supplémentaire », explique-t-on au ministère.

En septembre, la ministre de la Culture et de la Communication, Audrey Azoulay, avait indiqué que les écrans d’ordinateurs, les tablettes ou les smartphones sur lesquels il est également possible de regarder la télévision, pourraient être assujettis à cette taxe, cependant, le gouvernement a renoncé à élargir l’assiette de la redevance.

Une augmentation de 14 € depuis le début du quinquennat de François Hollande

Depuis le début du mandat de François Hollande, le montant de la redevance, qui sert à financer les chaînes de France Télévisions et les radios publiques (France Inter, France Culture, RFI etc.), a augmenté de 14 €. Le ministère des Finances captera 80 millions d’euros supplémentaires grâce à cette nouvelle hausse.

Cet argent permettra notamment de financer la version espagnole de France 24. Annoncé au démarrage de la « CNN » française, en 2006, ce projet n'avait pas encore pu voir le jour. « Cela contribuera au rayonnement international de la France », s'est réjouie Audrey Azoulay.

À lire aussi : La baisse des impôts ne profitera pas à tout le monde