La loi sur les drones adoptée en 2016 entre en vigueur en septembre 2018. Les amateurs de drones devront désormais passer un examen pour conduire un engin de plus de 800 grammes.

Un examen en ligne pour les pilotes amateurs 

La législation sur les drones change à partir du 1er septembre 2018, date à laquelle la loi de 2016 entrera en vigueur. Les pilotes amateurs d'un drone de plus de 800 grammes devront désormais passer un examen en ligne pour obtenir l'autorisation de le conduire. 

Selon le communiqué publié par la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) le 5 juillet 2018, la formation nécessaire à la validation de cet examen sera « disponible via un site internet et une application mobile dédiée » aux pilotes amateurs de plus de 14 ans. Elle comprendra notamment des cours sur le respect de la vie privée des tiers.

Un examen théorique pour les pilotes professionnels

La législation change également pour les pilotes de drones professionnels qui ne pourront plus se contenter de la pratique professionnelle et d'un certificat théorique de pilote d'ULM pour piloter des drones. À partir du 1er juillet 2018, ils seront eux aussi soumis à un examen. 

Néanmoins, cette nouvelle règle ne s'appliquera qu'aux professionnels qui ne sont pas encore entrés en activités. Les autres devront obtenir un certificat de reconnaissance de leurs capacités délivré par la direction de la sécurité de l'Aviation civile, après un test d'aptitude. 

Vous aimerez aussi : Découvrez le monde à travers les drones !