L'identité de la septuagénaire, retrouvée en février 2018 à Perpignan (Pyrénées-Orientales), a été retrouvée.

« Marie Bonheur », la septuagénaire amnésique a été identifiée

La septuagénaire amnésique dont l'histoire a ému, et surnommée « Marie Bonheur », a été identifiée, selon France Bleu Roussillon, ce dimanche 16 septembre. Pour l'heure, les personnes qui entourent cette femme gardent le secret. Ils veulent prendre toutes les précautions pour lui annoncer son passé.

En outre, l'appel à témoin lancé lundi 10 septembre a permis de découvrir le lieu où cette dame habitait, à Perpignan. D'après des témoignages, notamment d'anciens voisins, elle vivait seule, dans un appartement au deuxième étage d'une petite résidence.

Les clés retrouvées sur elle ont permis d'ouvrir un appartement

Le bâtiment est situé dans une impasse, à quelques centaines de mètres à peine de l'endroit où elle a été retrouvée inconsciente et couverte d'ecchymoses en février. Pour preuve, les clés retrouvées sur « Marie Bonheur » ont permis d'ouvrir un appartement de cette résidence.

Pour rappel, la vieille femme avait été retrouvée, en février 2018, en pleine nature. Elle semblait avaoir été maltraitée et avait confié à la radio : « J'ai peur de retrouver quelque chose qui a dû me faire mal. Quelque chose de très violent. » 

Vous aimerez aussi 6 trucs pour booster votre mémoire