Une bactérie tueuse d’arbres a déjà provoqué la mort de nombreuses plantes sur l’île de Majorque, dans l’archipel des Baléares. Les autorités ont lancé un plan de destruction des espèces contaminées.

Un plan de destruction des plantes infectées mis en place sur l’île

Les Baléares font face à une véritable épidémie. La bactérie xylella fastidiosa, qui avait fait parler d’elle, en 2013, après avoir provoqué la mort de plusieurs milliers d’arbres dans le sud de l’Italie, s’attaque aux oliviers de Majorque.

Les autorités de l’archipel ont lancé un plan d’urgence contre cette maladie qui se propage rapidement et qui tue les espèces végétales en les asséchant de l’intérieur. La xylella fastidiosa, connue sous le nom de la « bactérie tueuse d’oliviers », s’attaque également à de nombreuses autres espèces et c’est parce que toute la flore de l’île est aujourd’hui menacée qu’un plan de destruction des plantes infectées ou sensibles a été lancé.

Majorque interrompt ses exportations de plantes vers le continent

Aujourd’hui, près de 2 000 végétaux, oliviers mais également amandiers et de nombreuses autres plantes, ont été abattus et l’opération se poursuivra jusqu’à ce que les biologistes ne trouvent plus de traces de cette souche bactérienne. Une souche qui, selon les premières analyses faites par les chercheurs, semblerait moins dangereuse que celle qui avait ravagé le sud de l’Italie. 

Pour éviter que la bactérie xylella fastidiosa ne se propage au continent, le département agriculture du gouvernement régional des Baléares a également annoncé la fin de toutes les exportations de plantes.

Pour en savoir plus : Aujourd'hui la planète a épuisé l’intégralité de ses ressources pour 2016