La Floride s’est préparée depuis plusieurs heures à l’arrivée de l’ouragan Matthew. 1,5 million de personnes ont été appelées à évacuer, dans l’attente de vents culminants à 215 km/h.

L’ouragan Matthew fait au moins 300 morts en Haïti

L’ouragan Matthew n’en finit pas de semer le désastre sur son passage. Après avoir fait 300 morts en Haïti, selon un premier bilan provisoire, il est arrivé ce matin en Floride, emportant avec lui des pluies torrentielles et des vents puissants fouettant le sud des États-Unis.

Bien qu’il ait été rétrogradé en ouragan de force 3, sur les 5 indices que compte l’échelle de Saffir-Simpson, « il reste extrêmement dangereux », a insisté le Centre américain de surveillance des ouragans (NHC), qui exhortait encore ce matin les Américains concernés par ce phénomène climatiques, à se mettre à l’abri.

Les vents de l’ouragan Matthew déferlent à 215 km/h

« L'œil de Matthew va se déplacer à proximité ou au-dessus de la côte orientale de la Floride dans la soirée de vendredi, et près ou au-dessus de la côte de Géorgie et de la Caroline du Sud samedi », a encore indiqué le NHC, qui redoute des « inondations meurtrières » dans ces trois États.

Plus de 1,5 million de personnes ont été appelées à évacuer, dans l’attente du passage de Matthew dont les vents, selon les estimations, culminaient à 215 km/h. Si les autorités annoncent un affaiblissement progressif de la force de cet ouragan, toutes les forces en présence ont été réunies dans le cadre d’un plan d’urgence fédéral. 3 500 militaires de la garde nationale et 4 000 gardes supplémentaires sont en alerte.

À lire aussi : Top 10 des cyclones les plus meurtriers de l'histoire