Moins de dons ces dernières semaines et la perspective de fêtes de fin d'année où ils sont traditionnellement moins nombreux... L'inquiétude règne à l'établissement français du sang (EFS), qui lance un appel aux donneurs.

Des stocks de sang insuffisants 

Face à des réserves trop faibles, l’Établissement français du sang (EFS) lance un appel urgent à donner son sang. Depuis une dizaine de jours, les stocks diminuent et sont jugés trop fragiles pour aborder la nouvelle année sereinement. L'inquiétude est liée à la fin de l’année, habituellement marquée par une baisse de la collecte du fait des congés, des phénomènes météorologiques et des épidémies saisonnières.

En effet, une personne sous antibiotiques ou avec de la fièvre au-delà de 38 degrés ne peut pas faire de don durant les deux semaines suivant la fin du traitement ou de la maladie. Si 10 000 dons de sang sont nécessaires chaque jour pour répondre aux besoins des malades dans le pays, il n’y aurait actuellement que « 78 000 poches de sang en stock », selon l’organisme.

128 centres de collecte disponibles dans toute la France

Pour assurer de meilleures réserves sanguines, l'organisme « en appelle à la générosité de toutes et tous en cette période de fêtes ». Au total, 128 centres de collecte et de nombreuses collectes mobiles sont accessibles en décembre. L'acte, souligne l'EFS, doit être régulier et constant, car la durée de vie des produits sanguins est limitée à 5 jours pour les plaquettes et à 42 jours pour les globules rouges. Pour savoir où donner, un site : dondesang.efs.sante.fr

Pour sensibiliser les donneurs, l'EFS lance une nouvelle campagne d'appel aux dons avec un message très simple : « que vous soyez un donneur fidèle ou que vous n’ayez jamais donné votre sang, prenez 45 minutes pour offrir le plus beau des cadeaux : la Vie ». En 2016, plus d'1,5 million de personnes avaient donné leur sang, parmi lesquelles 272 000 néophytes. À l'heure actuelle, aucun produit ne peut se substituer au sang des donneurs bénévoles.