D'après les Parisiens interrogés dans un sondage réalisé en parallèle dans 27 autres capitales européennes, l'air de Paris est trop pollué. 70 % des sondés affirment en effet qu'ils ne sont pas satisfaits de la qualité de l'air respiré dans la ville. Un chiffre à mettre en opposition avec l'indice de satisfaction des Dublinois et des Viennois, qui sont 88 % à considérer que l'air de la capitale irlandaise et de la capitale autrichienne est parfait ! 

Le sondage, réalisé par l'institut d'études statistiques de la Commision Européenne Eurostat, révèle  qu'une majorité d'européens sont satisfaits de la qualité de l'air respiré dans leur capitale. Derrière Dublin et Vienne, avec des scores soviétiques, se pressent en effet des villes comme Helsinki, Luxembourg, Lubjiana, Tallinn, Berlin, Amsterdam, Zagreb, Vilnius ou Copenhague. 


Qualité de l'air : 8 capitales sur 28 en dessous de 50 % de satisfaits

À l'inverse, en queue de peloton, on retrouve bon dernier Bucarest (avec 22 % de satisfaits), puis Sofia, Paris, avant-avant-dernier du classement, en dessous de Madrid, Rome, La Valette, Athènes et Budapest, en dessous du seuil de 50 % de satisfaits. Toutes les autres capitales européennes obtiennent un indice "ressenti" de satisfaction de la qualité de l'air dépassant un habitant sur deux ! 

D'après l'organisme de contrôle de l'air parisien Airparif, 1,5 million d'habitants de Paris et sa couronne respirent un air vicié, dépassant les normes de pollution fixées par l'OMS. En raison des vents dominants, les populations concernées par la pollution sont concentrées essentiellement à l'est de la capitale. 

L'étude d'Eurostat renforcera la position de la ville, qui a décidé d'interdire à la circulation dans Paris les véhicules immatriculés avant 1997. 

À lire aussi : Pollution atmosphérique : surveillance et protection de rigueur !