Alors que l'aide de l'État pour l'achat d'un vélo électrique prendra fin le 31 janvier 2018, la ministre des Transports, Élisabeth Borne, a promis la mise en place d'un nouveau dispositif d'aide au cours de l'année 2018.

La prime pour l'achat d'un vélo électrique prendra fin en janvier 2018

Entrée en vigueur en février 2017, la prime de 200 € versée par l'État pour l'achat d'un vélo électrique prendra fin au plus tard le 31 janvier 2018. Elle n'est en effet pas mentionnée dans le projet de loi de finances 2018 (PLF) piloté par Gérard Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics. 

Pourtant, ce changement reste à nuancer au regard des récentes déclarations de la ministre des Transports, Élisabeth Borne. « Le débat qui s'ouvre dans le cadre des Assises doit permettre d'imaginer un nouveau dispositif de soutien », a-t-elle affirmé le 10 octobre 2017 lors des Rencontre nationales du transport public à Marseille. 

La ministre des Transports a promis de trouver une alternative à la prime aux vélos électriques

En exprimant son souhait de trouver une alternative à la prime à l'achat de vélos électriques au cours de l'année 2018, la ministre des Transports pourrait faire des heureux. Notamment à Toulouse, où 7 % des salariés se rendent à leur travail en vélo. Selon nos confrères du Figaro, plus de 1 500 Toulousains auraient ainsi bénéficié d'une prime pour l'achat d'un vélo électrique. 

Prolonger la prime de l'État pour l'achat d'un vélo électrique pourrait aussi s'avérer bénéfique pour des grandes villes comme Paris. La maire de la capitale, Anne Hidalgo, souhaite en effet développer les modes de transports alternatifs dans la ville. Or, pour cela, elle a choisi d'investir dans la construction de pistes cyclables ! 

À lire aussi Achat d’un vélo électrique : voici comment vous faire rembourser par l’Etat