Pour le quatorzième mois consécutif, la terre bat des records de chaleur. Ce mois de juin 2016 est officiellement le plus chaud de l’histoire, depuis que les températures ont commencé à être relevées.

Le mois de juin le plus chaud depuis 137 ans

Nouveau record pour la planète. Selon les derniers chiffres publiés par l’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA), le mois de juin dernier a été le plus chaud de l’histoire, depuis le début des relevés de températures, en 1880.

Ce record n’est pas le premier, puisque depuis 14 mois, chaque relevé témoigne d’un nouveau record et en 137 ans d’étude météorologique, il s’agit de la plus longue période continue de montée des températures sur la planète. Depuis début 2016, les températures ont été plus fortes de 0,2 degré par rapport à 2015 et de 1,05 degré par rapport au 20ème siècle.

L’étendue de glace en Antarctique est particulièrement réduite

De nombreux autres records liés au réchauffement climatique ont été battus ces derniers mois. Parmi eux, la NOAA note des températures beaucoup plus élevées dans la plupart des pays africains. Sur le continent, ce mois de juin a été le deuxième plus chaud depuis 1910.

L’organisme note également que l’étendue de glace en Antarctique est aujourd’hui inférieure de 11,4 % à la moyenne des relevés pris entre 1981 et 2010. Il s’agit de la plus petite étendue mesurée depuis 2011 et la treizième plus faible jamais enregistrée.

À lire aussi : Le réchauffement climatique, une réalité ?