Trop de Français se réveillent le matin en ayant insuffisamment ou mal dormi. C’est pourquoi la Journée du Sommeil sensibilise le public aux troubles du sommeil. 

Une journée du sommail pour sensibiliser le public

Le 17 Mars est connu pour être la fête de la saint Patrick, le patron de l’Irlande. Pourtant cette date est aussi la journée du sommeil. Un hasard du calendrier puisque la Journée Nationale du Sommeil est célébrée le troisième vendredi du mois de mars. Pourtant, certains verront peut-être un rapport entre la consommation de pinte de bière et le lit…

Quoiqu’il en soit, la Journée Nationale du Sommeil a été instaurée pour attirer le public sur une activité qui occupe, en moyenne, un tiers de notre vie. Cette 17ème édition porte cette année, un intérêt particulier sur les troubles du sommeil et leurs conséquences. En effet, un nombre important de personnes souffrant de troubles du sommeil les considèrent comme une fatalité.

Le choix du matelas, un critère important pour bien dormir

Dormir à côté d’un ronfleur, avec son animal de compagnie ou pratiquer le co-dodo sont des facteurs qui peuvent perturber le sommeil.

Le choix de la literie a également son importance. Ainsi, un matelas de grande largeur améliore nettement la qualité du sommeil en évitant aux deux personnes qui dorment dessus de se gêner. Par ailleurs, il est nécessaire de veiller au confort du matelas en choisissant un niveau de fermeté adapté. En latex, en mousse polyuréthane, à mémoire de forme ou avec des ressorts ensachés, il doit quoiqu’il en soit, être adapté à votre physionomie. 

Vous pourrez être intéressé par : Seniors : maîtriser son sommeil, ça s’apprend