Le chanteur s’est éteint à l’âge de 74 ans. Il souffrait d’un cancer du poumon depuis plusieurs mois.

Le rocker était atteint d'un cancer du poumon

Depuis quelques semaines, la santé de Johnny Hallyday, 74 ans, s'était dégradée. Le chanteur, son épouse Laeticia et leurs filles Joy et Jade, avaient quitté Los Angeles, où ils vivaient à l'année, pour s'installer dans leur maison de Marnes-la-Coquette (78). Hospitalisé le 13 novembre pour détresse respiratoire, le chanteur était rentré à son domicile. Sa famille et ses amis se montraient optimistes sur le prochain rétablissement de Johnny. Sur le compte Twitter de l'artiste et de ses proches, des nouvelles rassurantes étaient publiées régulièrement.

Mais la maladie a été plus forte. Johnny Hallyday est décédé dans la nuit de mardi à mercredi 6 décembre. Le rocker avait révélé son cancer du poumon sur les réseaux sociaux en mars dernier : « On m’a effectivement dépisté, il y a quelques mois, des cellules cancéreuses pour lesquelles je suis actuellement traité. Je suis suivi par d’excellents professeurs en qui j’ai une totale confiance. Mes jours ne sont aujourd’hui pas en danger. C’est un combat que je mène fièrement avec ma femme Laeticia et mes proches. J’irai au bout pour tous ceux qui m’aiment ».

Johnny Hallyday, une vie de hauts et de bas

Peu de temps après, on apprenait que la star avait débuté une chimiothérapie. Johnny Hallyday avait alors révélé que des métastases s’étaient développées dans ses poumons, son foie et son estomac. Pourtant, il avait décidé de continuer la tournée des Vieilles Canailles, en compagnie d’Eddy Mitchell et de Jacques Dutronc, et avait même assuré deux représentations à l’AccorHotel Arena. Et en plus de l'album hommage « On a tous quelque chose de Johnny » qu'il avait approuvé, il préparait son nouvel album studio, toujours avec le chanteur Yodelice. Le rocker avait avoué à plusieurs reprises avoir pris de la cocaïne pendant plusieurs années. Il ne cachait pas non plus ses problèmes d’alcoolisme, affirmant que boire l’aidait à calmer ses angoisses.

Johnny Hallyday trompait régulièrement la mort. Entre 1961 et 1970, le chanteur s’était retrouvé impliqué dans quatre graves accidents de la route, l’un provoquant l’hospitalisation de sa femme d’alors, Sylvie Vartan, pendant quatre mois. En 1995, il avait souffert d’une grave hernie discale et avait annulé plusieurs concerts. Son répit avait été de courte durée, puisqu’une nouvelle crise était survenue un an plus tard. Il avait été opéré une nouvelle fois. En septembre 2009, le chanteur avait été pris en charge pour un cancer du colon. La même année, en novembre, à la suite d'une opération pour une hernie discale effectuée par le Dr Stéphane Delajoux, il avait été hospitalisé en urgence. Les médecins ayant constaté une infection postopératoire avaient dû l’opérer de nouveau. Il avait été placé deux semaines en coma artificiel. Sa convalescence avait duré plusieurs mois. En 2011, il avait été hospitalisé pour sa hanche, afin de remplacer une prothèse.