Le Japon est frappé par le plus violent typhon depuis vingt-cinq ans. Le 21e ouragan de la saison en Asie est arrivé sur l'île de Shikoku, dans le sud-ouest de l'archipel, ce mardi 4 septembre avec des rafales de vent de 220 km/h et de fortes pluies.

Japon : le typhon Jebi est considéré comme le plus violent depuis 25 ans

L’ouest du Japon a été balayé, ce mardi 4 septembre, par le typhon Jebi, considéré comme le plus violent à frapper directement l’archipel depuis vingt-cinq ans. Les rafales du 21e cyclone de la saison en Asie ont atteint 220 km/h par endroits. Les médias locaux ont fait état de dix morts et d’une centaine de blessés.

Pour rappel, de nombreux typhons balayent régulièrement l’archipel nippone en été mais seulement deux d’entre eux, aussi puissants que Jebi (en 1991 et en 1993), ont déjà touché le Japon. Et Jebi pourrait provoquer d'importants dégâts dans l'ouest du Japon, déjà fragilisé après avoir été dévasté début juillet par des inondations et glissements de terrains qui ont fait 220 morts.

Les habitants invités à rejoindre des refuges 

Au total, les autorités ont recommandé aux quelques 1,2 million d’habitants de ces zones inondables ou susceptibles d’être touchées par des coulées de boue de rejoindre des refuges et 16.000 autres personnes ont reçu l’ordre de partir, même si cette injonction n’est pas contraignante.

Au moins 50.000 foyers étaient par ailleurs privés d'électricité. Les compagnies aériennes ont préféré renoncer à plus de 650 vols, par précaution, et de nombreuses liaisons ferroviaires ont été suspendues. Les grands magasins de la région d'Osaka notamment ont décidé de fermer ce mardi. Pas de travail ni d'école dans les zones qui devraient être les plus affectées.

À lire aussi Une nouvelle éolienne pour capter la puissance des typhons