La saison des moustiques a déjà commencé en 2014 ! Plusieurs EID (Entente Interdépartementales de démoustication) ont déjà rapporté la présence de moustiques dans plusieurs départements du sud de la France.

L’agence vigilance moustique a annoncé dans un communiqué de presse que cette année la saison des moustiques était en avance. Ce phénomène est bien sûr lié à la météo de ces derniers mois. Les températures sont  restées très douces cet hiver et un bon nombre de régions françaises ont été touchées par de fortes précipitations. Ajoutez à cela, l’arrivée précoce du printemps et vous obtenez les conditions idéales à la prolifération des moustiques !

La plupart des espèces de moustiques profitent des basses températures pour leur mise en eau, processus pendant lequel ils se développent sous forme de larve. Ils attendent alors l’arrivée des premières chaleurs pour continuer leur cycle de développement.  D’autres espèces hivernent dans les maisons où encore dans les vides sanitaires urbains et attendent l’adoucissement des températures pour pondre leurs œufs. Le printemps prématuré va donc favoriser leur croissance. Les retenues d’eau provenant des pluies de ces derniers mois sont  également propices à l’installation de gîtes larvaires. Tous les éléments nécessaires au développement des insectes sont donc réunis !

Cette année la France devra être particulièrement vigilante concernant les menaces d’épidémies liées aux moustiques puisque la coupe du monde de football organisé au Brésil devrait accroître le risque d’importation de virus comme celui de la dengue ou du chikungunya dans la métropole française.

Dans ce cadre, la France a mis un certain nombre de mesures  en place afin de prévenir du danger éventuel dans les 18 départements français où le moustique tigre est implanté, cette espèce étant capable de transmettre les virus d’un individu à un autre. Le nécessaire  sera donc fait pour éviter une épidémie. 

Plus d'informations sur le site vigilance-moustiques.com