Sur une invitation de Manuel Valls, les ministres concernés par les récentes inondations se sont réunis, ce lundi 6 juin. Face à une situation alarmante, le gouvernement a décidé de la mise en place d’un fonds spécial, dédié aux plus démunis. 

Un arrêté de catastrophe naturelle sera signé dans la semaine

Les inondations touchent la France depuis maintenant une semaine. Si la situation tend à se stabiliser, de nombreux Français se retrouvent aujourd’hui sans foyer. Le gouvernement a alors décidé de réagir de manière solidaire en mettant en place un « fonds d'extrême urgence » à destination des populations sinistrées. C’est ce qu’a annoncé le Premier ministre Manuel Valls ce lundi 6 juin. Cette aide exceptionnelle devrait être versée dans les jours qui viennent. L’arrêté de catastrophe naturelle sera signé mercredi et publié jeudi au Journal officiel.

Il restait encore 14 départements en vigilance orange ce lundi, dont les régions de Normandie, d'Ile-de-France et du Centre-Val de Loire. Selon Vigicrues, des pluies sont attendues ces prochains jours, mais elles « ne sont pas de nature à impacter significativement » l'écoulement des eaux vers l'aval dans les bassins de la Seine et du Cher. D’après le Premier ministre, les intempéries auraient fait au moins 4 morts et 24 blessés. 

Paris échappe à une crue centennale

Le niveau de la Seine se sera élevé jusqu’à 6,18 mètres, faisant de cette crue la plus importante depuis 1982. Son niveau est redescendu à 5,62 mètres à 17 heures dimanche contre 6,10 m dans la nuit de vendredi à samedi. La capitale a toutefois été épargnée par la crue centennale qui avait élevé le niveau de la Seine à 8,62 mètres en 1910.

De nombreux habitants des zones sinistrées ont été forcés d’abandonner leur maison et se retrouvent aujourd’hui démunis. D’après une première estimation des assurances, le montant des réparations s’élèverait à plus d’un milliard d’euros. La secrétaire d'Etat en charge de l'Aide aux victimes, Juliette Méadel, a réuni les assureurs ce matin afin de « simplifier et accélérer l’indemnisation » des sinistrés.

À lire aussi : Inondations : les images spectaculaires de Paris