Tous les ans, hélas, l’été et la chaleur s’accompagnent d’incendies. En Italie, les pompiers sont intervenus à de nombreuses reprises pour éteindre le Vésuve en feu.

La fumée au dessus du Vésuve n’est pas une éruption

Situé en Italie, en bordure de Naples, le Vésuve est un des volcans les plus mythiques, notamment en raison de sa célèbre éruption pendant l’Antiquité qui a détruit la ville de Pompéi. Ainsi, toute fumée qui l’entoure est suspecte. Le mardi 11 juillet 2017, les habitants ont pu observer une épaisse fumée formant un important nuage.

Il ne s’agit heureusement pas d’une éruption. L’origine de cet imposant nuage de fumée serait un immense incendie qui ravagerait le parc national du Vésuve. Selon la presse italienne, les pompiers auraient effectué plus de mille interventions afin d’éteindre les foyers situés dans le maquis. Ces nombreux feux de broussailles difficiles à stopper se sont étendus sur les flancs du volcan sur plusieurs kilomètres.

De nombreuses interventions des pompiers et des évacuations

L’incendie étant particulièrement important, il a fallu évacuer des habitations et des restaurants. Une partie d’autoroute aurait également été recouverte de cendres. Pour mettre fin à ce brasier qui a dévoré plusieurs milliers d’hectares de terrain, des Canadairs et des hélicoptères ont procédé à 37 opérations de largage d’eau.

Alors que la zone est très touristique, la saison des vacances commence mal. Le procureur de Torre Annunziata, une station balnéaire proche du Vésuve, a ouvert une enquête pour déterminer l'origine de l’incendie. Les pays de la Méditerranée sont particulièrement touchés pendant l’été : un immense feu de forêt a fait une soixantaine de morts au Portugal en juin 2017. Comme tous les ans, les pompiers et la sécurité civile se tiennent prêts à intervenir.  

À lire aussi : L'Etna est entré en éruption : la vidéo