Le week-end du 15 au 16 juillet 2017, deux incendies ont embrasé plusieurs hectares de forêt dans le Sud de la France.

800 pompiers mobilisés pour éteindre un feu de forêt

Peu de pluie, du vent et de très hautes températures... Pour les forêts, l'association de ces éléments est dangereuse. En période de sécheresse, il suffit d'une étincelle pour qu'herbes sèches et sols arides s'enflamment en quelques secondes. 

Lors du week-end du 15 au 16 juillet 2017, deux incendies ont ravagé plusieurs hectares de forêts à Perpignan (Pyrénées-Orientales) et près d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Dans la région provençale, 800 sapeurs-pompiers étaient encore mobilisés pour éteindre le feu le 16 juillet 2017 au soir. 

Des risques d'incendie élevés tout l'été

Selon les prévisions météorologiques, la Corse et l'ensemble du bassin méditerranéen connaîtront des risques d'incendie élevés tout l'été. Le 16 juillet 2017 dans les Bouches-du-Rhône, le risque d'inflammabilité était ainsi de 5 sur 6 selon Météo France. 

Pour autant, selon un colonel sapeur-pompier interrogé par nos confrères du Parisien« pas moins de 70 % des feux sont d'origine accidentelle ».  La négligence, l'inconscience et l'imprudence humaines sont donc les premières responsables des incendies. Près d'Aix-en-Provence ce week-end, le feu aurait été déclenché par un mégot de cigarette.

À lire aussi : Les incendies détectables depuis l'espace ?