Lundi 15 avril 2019, un incendie a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris. Dans la nuit, les pompiers sont parvenus à éteindre le feu. Mais les dégâts sont considérables. Emmanuel Macron a annoncé le lancement d'une souscription nationale.

Incendie de Notre-Dame de Paris : Macron lance une souscription nationale

La plupart des Français se sont endormis, le lundi 15 avril 2019, avec des images de Notre-Dame de Paris en flammes. Des centaines de pompiers sont intervenus lundi 15 et mardi 16 avril, pour éteindre l’incendie qui a ravagé la cathédrale. Selon le porte-parole de Notre-Dame, le feu se serait déclaré aux alentours de 18h50. « Les deux tiers de la toiture de Notre-Dame ont été ravagés », selon le général Jean-Claude Gallet, commandant de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris. Ces derniers ont fini par venir à bout du feu après plusieurs heures de lutte.

Le président de la République, Emmanuel Macron, qui a reporté à ce mardi 16 avril 2019 son allocution télévisée, a annoncé, sur place, le lancement d’une souscription nationale. « Nous rebâtirons Notre-Dame », a-t-il promis. Jean-Jacques Aillagon, l'ancien ministre de la Culture, a pour sa part suggéré que l'État permette que les dons qui seront versés bénéficient d'une réduction d'impôt de 90%.

300 millions de dons des milliardaires Pinault et Arnault

Dès lundi soir, François-Henri Pinault a annoncé le déblocage de 100 millions d'euros pour participer à la reconstruction de Notre-Dame de Paris via la société d'investissements Artemis. Le mardi 16 avril au matin, on a appris que LVMH et la famille Arnault ont annoncé un don de 200 millions d’euros.

Pour aider à reconstruire ce bâtiment du patrimoine hexagonal, visité par des millions de touristes chaque année, de nombreuses cagnottes en ligne ont été ouvertes. Enfin, la Fondation du patrimoine a dévoilé son intention de lancer une « collecte nationale », accessible sur le site www.fondation-patrimoine.org

À lire aussi : Des femmes diacres dans l'Église catholique dès 2019 ?