Les Franciliens ont été surpris par la neige, lundi 7 novembre. Les intempéries ont provoqué au moins 540 km d’embouteillages autour de Paris.

Jusqu’à 4 cm de neige observés en région parisienne

La neige est arrivée sans crier gare, lundi 7 novembre, en région parisienne. À l’origine de cet événement inattendu, une perturbation venue de la Mer du Nord et qui, conjuguée avec des températures négatives dans la nuit et de la pluie, ont donné lieu à quelques flocons dans le sud et l’est de la région francilienne, ainsi que dans le nord de la région Centre et l’est de la Bourgogne en fin de matinée.

Entre un et deux centimètres seraient tombés en une heure, pour atteindre quatre centimètres en fin de matinée. La fine couche de neige a désormais disparu en raison des températures positives de la journée.

Les chutes de neige se déplacent au sud et à l’est

La surprise créée par ces chutes de neige a été à l’origine de plusieurs centaines de kilomètres d’embouteillages sur les routes, où le trafic est traditionnellement dense le lundi matin. Selon la Direction des routes Ile-de-France (Dirif), 540 km de bouchons ont été observés à 9h ce matin. Ces derniers ont également été provoqués par cinq accidents de voiture, survenus au même moment.

Alors que le « plan neige-verglas Île-de-France », qui ne démarre traditionnellement que le 15 novembre, n’a pas encore été lancé, la Dirif s’est dite prête à intervenir si un autre événement de ce type se produisait dans les jours à venir. Mardi 8 novembre, la situation devrait s’apaiser dans la région parisienne. Quelques chutes de neige sont toutefois à prévoir en Auvergne, en Franche-Comté, en Bourgogne, en Lorraine et en Champagne-Ardenne.