Alors que le virus de la grippe aviaire sévit depuis quatre mois dans le Sud-Ouest de la France, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a annoncé ce lundi 20 mars 2017 lors d’une conférence de presse, que la production de foie gras pourra reprendre à la fin du mois de mai.  

Grippe aviaire : la fin de l’épidémie est proche

Le virus de la grippe aviaire qui sévit depuis quatre mois, notamment dans le Sud-Ouest de la France, pourrait toucher à sa fin. Ce lundi 20 mars 2017, Stéphane Le Foll, le ministre de l’Agriculture, s’est montré confiant : « Tout laisse à penser que nous arriverons prochainement au bout de cette épizootie. Le nombre de suspicions est en net recul », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

Depuis la confirmation du premier cas d’influenza aviaire le 2 décembre 2016 dans le Tarn, 465 cas de grippe aviaire ont été signalés dans des élevages de neuf départements et quatre millions de volailles ont été abattues.

Reprise de la production de foie gras fin mai 2017

Alors que la reprise de la production est déjà possible pour les gallinacés dans 536 communes, Stéphane Le Foll a annoncé que la mise en place des palmipèdes reprendra à la fin du mois de mai 2017.  Par ailleurs, le processus de compensation financière pour les éleveurs est en cours : les indemnisations pour les abattages préventifs (2,3 millions de volailles abattues à titre préventif sur un total de 4 millions) ont commencé depuis le 16 mars 2017 et le gouvernement commencera à indemniser les éleveurs pour les pertes de production d’ici à la fin du mois d’avril.

« Je veux mettre sur la table toutes les solutions », a affirmé Stéphane Le Foll. Pour éviter qu’une telle situation ne se reproduise, le ministre a notamment appelé à un respect plus strict des mesures de biosécurité et à une amélioration des mécanismes d’alerte et de prévention.