Un séisme d'une magnitude de 6 à 6,7 a secoué l'île de Kos (Grèce) dans la nuit du 20 au 21 juillet 2017. Ressenties jusqu'en Turquie, les secousses sismiques ont provoqué la mort de deux personnes et une centaine de blessés. 

Un épicentre particulièrement fort selon l'observatoire d'Athènes 

Dans la nuit du 20 au 21 juillet 2017, un séisme a secoué l'île de Kos en Grèce. Selon l'observatoire d'Athènes, son épicentre était particulièrement fort. Une analyse confirmée par l'institut géologique américain, qui estime la magnitude de ce tremblement de terre à 6,7.

Sur l'île de Kos (Grèce), localisée à 16 kilomètres de l'épicentre, le séisme a provoqué deux décès et une centaine de blessés. Les secousses ont été ressenties jusqu'à Bodrum, une ville côtière de la Turquie. 

20 secondes de secousses suivies de 5 à 6 répliques 

Vers minuit et demi la nuit dernière (01h30 heure locale), les habitants de l'île de Kos ont été brusquement réveillés par vingt secondes de secousses suivies de répliques de moindre intensité.  Dans la ville grecque, de nombreux bâtiments se sont effondrés, à tel point qu'il n'était pas possible d'accoster au port de Kos au matin du 21 juillet 2017. 

D'ailleurs, l'effondrement du toit d'un bar serait responsable des deux morts et des 120 blessés la nuit dernière sur l'île de Kos. Selon les autorités qui ont confirmé ces chiffres, les deux personnes décédées étaient des touristes étrangers. 

À lire aussi : Séisme : les Américains se préparent au Big One