Le reste du système solaire révèle à quel point la quantité d’eau est faible sur la Terre. La récente découverte de Proxima b, qui pourrait être habitable et posséder un océan, en est la preuve.

Un océan pourrait recouvrir la surface de Proxima b

C’est en effet, la conclusion d’une simulation effectuée par le laboratoire d’astrophysique de Marseille et le Département d’Astronomie de l’Université de Cornell. Depuis sa découverte, en août dernier, Proxima b attire la curiosité des astronautes. Cette planète présente certaines similitudes par rapport à la Terre, de l’eau pourrait y être présente.

Proxima b a été découverte autour de l’étoile la plus proche du système solaire, Proxima du Centaure située à seulement 4,2 années-lumière. Elle pourrait être habitable selon les chercheurs.

Deux scénarios déterminent l’habitabilité de Proxima b

Les scientifiques ont présenté deux cas de figure. Dans la première hypothèse, la planète serait un peu plus grande que la Terre avec un rayon évalué à 8 920 km. Puis, elle se distinguerait par sa composition, estimée à 50 % d’eau et 50 % de manteau rocheux. La profondeur de son océan pourrait atteindre 200 km.

Dans la seconde hypothèse, la dimension de Proxima b se rapprocherait de celle de la Terre. Cependant, elle serait plus massive avec un noyau métallique qui représenterait plus de 65 % de sa masse totale. De plus, le manteau rocheux la recouvrirait totalement, rappelant fortement les caractéristiques de Mercure. La présence d’eau sur cette planète n’est pas à exclure pour les chercheurs.

À lire aussi : 3 planètes semblables à la Terre découvertes