Plusieurs pays touchés par la sécheresse tentent de trouver un moyen pour intensifier les pluies sur leurs territoires. Contrôler les éléments en fonction de nos besoins sera donc bientôt envisageable. Les Émirats arabes unis, qui sont les plus concernés par la sécheresse, recherchent activement des solutions.

Des cristaux de sel envoyés dans les nuages

Les Émirats arabes unis pensent avoir trouver une solution pour limiter la sécheresse. En effet, des fusées remplies de cristaux de sel envoyées dans les nuages permettraient de favoriser la pluie. Cette méthode est ancienne et pourrait également être utilisée pour déclencher une pluie avant qu’un évènement de plein air ne soit prévu.

Les Émirats arabes unis sont l’un des pays les plus arides du monde, il y pleut en moyenne dix fois moins qu’en France. Ce n’est pas le seul pays à vouloir faire tomber la pluie sur demande. En effet, les États-Unis, la Chine et l’Israël font eux aussi plusieurs tentatives.

Plusieurs équipes de scientifiques constituées

Alors que depuis plusieurs années, leurs résultats restaient mitigés, les Émirats arabes unis ont attribué une bourse de 4,6 millions d’euros à trois équipes de scientifiques en 2016. La situation du pays devient critique et l’urgence de la pluie se fait sentir.

Aujourd’hui, des avions décollent sur demande du centre météo pour larguer des fusées qui injectent des cristaux de sel dans les nuages. Cela permettrait d’augmenter la condensation et contribuerait donc à liquéfier les nuages. Cependant, il reste difficile de déterminer si lorsque cela fonctionne, le résultat est lié ou non aux fusées.