Des scientifiques australiens estiment que des traces de tigre de Tasmanie, une espèce éteinte, ont été retrouvées. Fantasme, ou réalité ? Mystère.

Le tigre de Tasmanie aurait-il totalement disparu ?

Le tigre de Tasmanie est un marsupial carnivore plutôt surprenant. De la taille d’un loup et avec un pelage rayé, cette espèce est considérée comme éteinte depuis 1936. Le dernier spécimen sauvage de cet animal également appelé thylacine a été tué par un fermier en 1930. En effet, des primes étaient offertes pour chaque tête d’animal tué et c’est une des raisons pour lesquelles, avec la déforestation et la raréfaction de ses proies, l'espèce s'est éteinte.

Et pourtant, des traces de tigre de Tasmanie auraient été observées en 2013. Une découverte pour laquelle de sérieux doutes avaient été émis. Mais de nouveaux témoignages viennent appuyer l’hypothèse qui affirme que les thylacines ne sont pas totalement éteints et qu’il en reste encore sur Terre.

Des scientifiques à la recherche des traces du tigre de Tasmanie

C’est au nord de l’Australie, dans la péninsule du Cap York que plusieurs animaux auraient été identifiés. Des témoignages concordants ayant été rapportés, les scientifiques de l’université de James Cook de Townsville, ont décidé de se lancer dans une grande recherche de tigres de Tasmanie.

Si certains chercheurs sont confiants et espèrent retrouver des thylacines, d’autres se montrent plus sceptiques. Malgré les témoignages d’un campeur et d’un employé de parc national aucune trace n’a été observée : ni poils, ni excréments ne viennent confirmer son existence. 

À lire aussi : 10 % des espèces sauvages ont disparu en 20 ans