Un signal radio répété, capté par un radio-télescope canadien, intrigue la communauté scientifique. Il y a de quoi : le signal a été capté pour la première fois en... 2007 ! Et il continue à être capté ponctuellement depuis.

Un signal extraterrestre capté depuis 2007

Jodie Foster est sur le pont. Des astrophysiciens canadiens ont révélé qu'un signal radio extra-terrestre (ce qui signifie littérallement qu'il vient d'ailleurs que la Terre) a été capté à plusieurs dizaines de reprises depuis 2007, en provenance du même amas d'étoiles. Situé à seulement 1,5 milliard d'années-lumière de notre planète, une paille...

Et y a-t-il de petits hommes verts dans cet amas d'étoiles, pour nous envoyer des signaux en morse, permettant d'expliquer ces signaux radio ? On en est loin. Pour l'instant, les scientifiques émettent plusieurs hypothèses, comme celle de signaux émis par une supernova en train de danser un tango avec un trou noir. Mais aucun ne se risque à arrêter un diagnostic final.

Des étoiles situées à 1,5 milliard d'années de la Terre

Chose importante, depuis que l'Homme écoute l'espace avec des radio-téléscopes, c'est la deuxième fois seulement que de tels signaux inexpliqués et pour l'instant, inexplicables, sont captés. Et le fait qu'une étude scientifique ait été publiée par la revue de référence Nature, près de douze ans après l'interception des premiers signaux, démontre s'il en était besoin qu'ils sont à la fois insolites, intéressants et importants pour la science.

Maintenant, s'il y avait réellement Klingon sous astéroïde, il faudrait donc 1,5 milliard d'années à l'Homme pour s'en assurer, s'il était doté d'un vaisseau voyageant à la vitesse dingue de 300.000 km/seconde. Ou bien « seulement » quinze ans, si l'Homme parvenait à inventer un vaisseau spatial capable de parcourir 30.000 milliards de kilomètres à la seconde !

À lire aussi : Passer une nuit dans l'espace, ce sera possible dès 2022