Il n’y a pas d’âge pour épargner et se constituer un patrimoine, mais cela ne se fait pas au même rythme tout au long de la vie. Découvrez nos meilleurs conseils pour faire le bon choix de placement selon votre âge.

Avant 25 ans : le livret A et le livret jeune

Avant 25 ans, on est souvent soit étudiant, soit mal payé. Dans les deux cas, c’est parfois difficile pour les jeunes de joindre les deux bouts. En revanche, c’est le moment ou jamais de prendre l’habitude de placer chaque mois un peu d’argent sur un livret A et/ou un livret jeune. Même avec de faibles revenus, on peut épargner 15 ou 20 euros par mois pour commencer à se constituer une petite épargne.

Entre 25 et 35 ans : PEA et PEL

Après 25 ans, on entre ou on est entré dans la vie active. C’est donc le moment de penser à consolider son patrimoine en ayant une épargne disponible sur un livret A par exemple, pour faire face aux imprévus.

En plus de cette « poire pour la soif », on peut commencer à placer son argent dans un PEA (Plan Épargne en Actions) et/ou un PEL (Plan Épargne Logement).

Après 30 ans : l’assurance vie

Après 30 ans, on est entré dans la vie active depuis quelque temps et les revenus ont généralement augmenté. Il peut alors être intéressant de souscrire à une assurance vie, qui devient très intéressante au bout de huit ans. Cela permettra autour de la quarantaine d’effectuer des rachats faiblement fiscalisés.

Après 40 ans : le PERP

Le Plan Épargne Retraite Populaire permet de percevoir des rentes qui viennent s’ajouter au régime obligatoire à la retraite et offre des déductions fiscales intéressantes. On peut y souscrire à n’importe quel âge, mais les sommes placées sont bloquées jusqu’au départ à la retraite.