D’après une enquête du magazine 60 millions de consommateurs, les produits solaires pour enfants sont une pure opération marketing. En réalité, les enfants peuvent utiliser la même crème que leurs parents, à condition que l’indice de protection soit suffisamment élevé.  

Les enfants n’ont pas besoin d’une crème spécifique

Dans sa dernière enquête intitulée « Crèmes solaires pour enfants : que du marketing ? », le magazine 60 millions de consommateurs a comparé les produits solaires pour enfants à ceux réservés aux adultes. Et leur verdict est sans appel : les crèmes solaires pour enfants « ne font ni mieux, ni moins bien que les autres ».

En réalité, plus que la mention « enfants » ou « kids » sur le produit solaire, c’est le niveau de protection qui doit guider le choix des parents : les enfants et les personnes au teint et aux cheveux clairs doivent privilégier les indices de protection élevés voire très élevés. « En pratique, toute la famille, du plus jeune au plus âgé, peut utiliser la même crème solaire », rappelle 60 millions de consommateurs, qui note par ailleurs qu’« aucune recommandation officielle ne stipule qu’il faut choisir une crème solaire qui affiche la mention « enfants » pour protéger les bambins ».

Des composés nocifs dans les crèmes pour enfants

Outre cet aspect purement marketing, 60 millions de consommateurs révèle dans son enquête que de nombreuses crèmes solaires pour enfants contiennent des composants indésirables « dont la présence est inacceptable dans des produits destinés aux enfants ».

Ont ainsi été retrouvés des filtres solaires « pointés comme perturbateurs endocriniens potentiels » ou « susceptibles de provoquer des allergies au soleil ». 60 millions de consommateurs s’inquiète également de la présence de molécules parfumantes potentiellement allergisantes, qui « ne devraient pas non plus se trouver dans ces produits ».  

À lire aussi : La crème solaire est-elle suffisante ?