Les 25 000 buralistes français ont enfin obtenu une hausse de leur rémunération vendredi dernier. Le prix du tabac va donc augmenter dès janvier 2017 pour financer cette augmentation, après deux années de stabilité complète.

Les prix du tabac augmenteront dès janvier prochain

Les buralistes vont bénéficier d’une hausse de leur marge sur la vente de tabac qui passera de  « 6,9 % à 8 % net du prix du paquet entre 2017 et 2021 », a annoncé le secrétaire d’État au Budget, Christian Eckert. Afin de compenser cette hausse de rémunération, le gouvernement souhaite mettre en place un nouveau prélèvement sur le chiffre d’affaires des fabricants.

Ce prélèvement s’ajoute à la fiscalité prévue sur le tabac à rouler et à une autre taxe qui avait été annoncée au mois de septembre, visant également les fabricants de tabac. Cette dernière pourrait rapporter près de 100 millions d’euros chaque année à l’État. « Il faut que ce soit les fabricants qui rognent sur leurs marges, et ils peuvent le faire car elles sont très supérieures en France à ce qu’elles sont à l’étranger », a insisté M. Eckert.

La première augmentation après deux ans de stabilité

L’augmentation de la rémunération des buralistes provient notamment de la charge supplémentaire de travail liée à l’apparition du paquet neutre. Cependant, cette surtaxe imposée aux fabricants à des conséquences immédiates sur les prix des paquets de cigarettes, qui augmenteront après deux années de stabilité.

La précédente hausse avait eu lieu en janvier 2014. Le paquet de cigarettes le moins cher coûtait alors 6,5 € et le plus cher 7 €. 

À lire aussi : 150 € offerts si vous souhaitez arrêter de fumer ?