Dans le sud de l’Egypte, des archéologues ont découvert un tombeau vieux de 3 000 ans, ayant appartenu à un magistrat.

Une découverte majeure dans le sud de l’Egypte

À Dra Abou El-Naga, près de la Vallée des Rois et de la ville de Louxor dans le sud de l’Egypte, des archéologues ont découvert un tombeau, vieux de plus de 3 000 ans et remontant à l’époque pharaonique dans lequel se trouvaient huit momies.

Cette découverte a été annoncée ce mardi 18 avril 2017 par le ministère égyptien des Antiquités. Par ailleurs, deux autres entrées menant à deux nouvelles tombes ont été déterrées. Le ministère des Antiquités a indiqué que les recherches allaient se poursuivre afin d’en savoir plus sur le contenu et les propriétaires de ces tombes, rapporte Franceinfo TV

Plusieurs trouvailles dans la tombe

La tombe découverte ne contenait pas que des momies. Les archéologues ont également déterré « des ustensiles en argile portant le nom du propriétaire de la tombe, plusieurs sarcophages et des momies, ainsi que plus d'un millier d'ouchebti » a indiqué le ministre des Antiquités lors d’une visite organisée pour la presse relayée par Franceinfo TV. Les ouchetbi sont des statuettes funéraires déposées dans les tombes qui désignent les serviteurs funéraires qui remplaceront le mort dans les corvées de l’au-delà.

D’après les archéologues, ce tombeau, qui appartenait à Userhat, un magistrat de la 18e dynastie (1550-1295 avant J.-C.) aurait été réutilisée au cours de la 21e dynastie, à une époque où les tombes étaient fréquemment volées. 

À lire aussi : Ötzi, la momie qui nous ouvre les portes de la préhistoire