Voyagerez-vous bientôt en voiture autonome ? C’est en tout cas le projet du gouvernement qui aimerait que, dans les quelques années à venir, les premières voitures sans chauffeur soient mises en service.

Le gouvernement s’engage en faveur de la voiture autonome

La France ne veut pas rester à la traîne dans la course mondiale à la voiture autonome. Si de nombreuses annonces ont déjà été faites, pour promettre le lancement de plusieurs voitures tests dans les deux ans qui viennent, les orientations stratégiques présentées ce lundi 14 mai par les ministres du Transport, de l’Économie et du Numérique devraient confirmer ces ambitions.

Tout devrait ensuite s’enchaîner rapidement, puisque les premiers tests pourraient être mis en œuvre dès 2019, pour que les premières voitures autonomes arrivent sur nos routes d’ici 2020/2022.

Des voitures autonomes en test dans toute la France

Pour le gouvernement et l’industrie automobile, les enjeux sont de taille. Il s’agit d’une part de favoriser la baisse de la consommation de carburant, et de pallier les risques liés au vieillissement de la population. D’autre part, l’arrivée de la voiture autonome étant inéluctable, il est impératif que la France demeure dans le peloton de tête de la recherche et des innovations dans ce domaine.

Pour cela, il faut que le cadre législatif français soit adapté à l’exercice de cette technologie, et c’est ce sur quoi devraient porter les annonces du gouvernement. Alors que les tests ne sont actuellement autorisés que sur certaines portions des routes, ils pourraient désormais être étendus à toute la France et vous pourriez, très prochainement, apercevoir ces véhicules pas si futuristes lors de vos trajets.

À lire aussi Comment faire communiquer des machines autonomes avec efficacité ?