Les découvertes scientifiques ne sont pas toujours volontaires, comme l’ont montré des chercheurs du laboratoire national d’Oak Ridge, au Tennessee. Ceux-ci ont trouvé comment transformer le CO2 directement en éthanol, alors qu’il cherchait à atteindre une étape intermédiaire.

Une découverte accidentelle

« Alors que nous étudiions la première étape d’une réaction, nous avons découvert que le catalyseur utilisé était en train de réaliser tout seul l’intégralité de la réaction », explique Adam Rondinone, scientifique au département énergétique du laboratoire national de Oak Ridge, au Tennessee.

Finalement, les scientifiques ont eu de la chance. Ils sont parvenus à créer un matériau hybride de carbone, de cuivre et de nitrogène formé de quelques atomes d’épaisseur. Une fois qu’il est électrifié, le matériau devient un puissant catalyseur, pouvant attirer des particules de CO2 dissoutes dans l’eau.

Des résultats significatifs pour l’avenir

Avec l’aide du catalyseur, les scientifiques ont obtenu de l’éthanol avec un rendement de 63 %. « Tomber sur l’éthanol fut surprenant. C’est extrêmement difficile de transformer du CO2 en éthanol en une seule fois avec un unique catalyseur », justifie Adam Rondinone. Les chercheurs souhaitent désormais étudier plus en détails les propriétés du catalyseur pour l’améliorer et ainsi produire davantage d’éthanol.

Si l’équipe scientifique n’a encore communiqué aucune information sur une potentielle production de masse, il est possible que cette découverte accidentelle améliore considérablement le bilan carbone des futurs véhicules.

À lire aussi : La cheminée bio éthanol