Un arbre de 94,1 mètres vient d’être découvert en Malaisie. Un record absolu dans un pays où les forêts sont menacées par la surexploitation forestière.

Plusieurs arbres de plus de 90 mètres de haut découverts au même endroit

Il vit à Bornéo et mesure 94,1 mètres. Des chercheurs viennent d’annoncer la découverte du plus grand arbre tropical du monde. Dans cette même région, pas moins de 49 arbres, tous dépassant les 90 mètres de hauteur, ont également été identifiés. Une découverte incroyable qui survient quelques mois à peine après qu’un précédent record de 89,5 mètres a été établi avec un arbre découvert dans le bassin de Maliau, également situé sur l’île de Bornéo.

Pour découvrir cet arbre, l’équipe de Gregory Asner de l'Institut Carnegie pour la Science à l'université de Stanford, a utilisé le balayage laser, une technique qui permet, en survolant une zone, de cartographier des paysages en trois dimensions.

Les arbres de Bornéo, menacés par la déforestation

« Cette technique repose sur les 500 000 faisceaux envoyés chaque seconde depuis l'avion, ce qui fournit une vue 3D très détaillée de la canopée de la forêt », a expliqué le spécialiste. « Nous traitons ensuite les données numériques pour déterminer les arbres les plus grands ».

Pour le moment, cet arbre n’a été observé que de loin et son espèce n’a donc pas encore été confirmée. Les chercheurs estiment cependant qu’il s’agit d’un membre de la famille des Shoréa, largement présents dans le sud-est asiatique. Certains arbres de ces espèces peuvent vivre des centaines d’années, mais beaucoup sont aujourd’hui menacés par la surexploitation forestière.

À lire aussi : Déforestation : l’équivalent d’un terrain de football disparaît toutes les 7 secondes en Amazonie