Tous les ans, au moment des grandes vacances, des animaux sont abandonnés. Est-ce le cas de ce python royal que les pompiers ont retrouvé dans un immeuble de Clermont-Ferrand ?

Les pompiers délogent un python dans l’entrée d’un immeuble

Les pompiers sont formés à déloger des animaux et lundi 9 juillet, une brigade clermontoise a fait une intervention pour le moins insolite. C’est dans l’entrée d’un immeuble situé près de la gare de Clermont-Ferrand, au 71 de l'avenue de l'Union Soviétique, qu’un python royal les attendait sagement. Le serpent, une femelle dont l’âge est estimé à 4 ans, mesure 1,20 mètre : belle bête.

Mais comment ce python royal, un serpent constricteur - c’est-à-dire qui entoure ses proies pour les étouffer - vivant habituellement dans la savane africaine a-t-il bien pu se trouver dans cet immeuble de Clermont-Ferrand ? Deux hypothèses : soit il s’est échappé du vivarium d’un particulier, soit il a été abandonné, comme cela arrive malheureusement fréquemment avant les grandes vacances…

Une histoire qui finit bien

Si le propriétaire du python n’a pas pu être identifié, le serpent ne finira pas pour autant dans un refuge. Il a d’ores et déjà trouvé une famille d’accueil, puisqu’un pompier du Puy-de-Dôme possédant un certificat de capacité et habilité à former ses confrères sur les techniques d’intervention spécifiques aux NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie) va pouvoir l’adopter.

L’histoire se finit bien et aucun blessé n’est à déplorer ni du côté de l’animal, ni du côté des humains. Le python devrait couler des jours heureux dans sa nouvelle maison. Une anecdote qui devrait néanmoins faire réfléchir sur les conséquences de l’achat d’un animal sauvage et de son accueil dans un environnement qui n’a rien à voir avec son habitat habituel.

À lire aussi : Que faire de son animal pendant les vacances ?