Ce weekend, des pluies verglaçantes ainsi que de très importantes chutes de neige ont perturbé l’ensemble des voies de communication de l’est du Canada et des Etats-Unis. Elles ont également privé d’électricité des milliers d’habitants.

 

Dimanche, les États du Vermont, du New Hampshire et du Maine, situés au Nord des Etats-Unis, ont subit une impressionnante tempête de verglas ; une tempête qui, en un rien de temps, a recouvert de glace l’ensemble des routes et des câbles électriques qui étaient sur son passage. Plusieurs centaines de vols ont par ailleurs dus être annulés dans la journée.

De l'autre côté de la frontière, des pluies verglaçantes se sont également abattues en Ontario causant, là encore, de nombreuses complications sur les routes ainsi qu’une dizaine d’accidents mortels. Plus de 300 vols ont également du être annulés à l'aéroport international Pearson de Toronto, perturbant ainsi l’une des périodes clés du tourisme !

Au-delà de quelques dégâts matériels, des milliers d’habitants se sont également retrouvés sans électricité, au Canada mais aussi aux Etats-Unis. Selon Toronto hydro, la principale société de distribution d'électricité municipale, un nombre important de foyers de la ville de Toronto pourraient d’ailleurs rester plongés dans le noir jusque Noël ; une annonce inquiétante qui a poussé le maire de la ville à qualifier cette tempête de "la pire tempête de l'histoire de Toronto".