L'Église catholique pourrait confier un « ministère officiel » aux femmes en Amazonie. La mesure devrait être discutée dès 2019.

Des femmes diacres dès 2019 en Amazonie ?

Comme le révèle Le Figaro, un document du Vatican ouvre la possibilité d'un « ministère officiel qui peut être conféré aux femmes » en Amazonie. Si le texte n'est pas plus précis, le quotidien croit savoir qu'il pourrait s'agir de femmes diacres. Il s'agit du document préparatoire au synode sur l'Amazonie, qui aura lieu en octobre 2019.

Pour rappel, aujourd'hui, peuvent être diacres les hommes mariés ou célibataires qui ne sont pas ordonnés prêtres mais qui veulent quand même se mettre au service de l'Église. Ils peuvent assister le dirigeant d'une église locale et sont responsables de certaines activités.

Un document approuvé par le Pape François

Ce projet, dont les contours sont encore flous, ne concernerait pas l'ensemble de l'Église catholique, mais seulement l'Amazonie, qui s'étend tout de même sur neuf pays : la Bolivie, le Brésil, la Colombie, l'Équateur, le Guyana, le Pérou, le Suriname, le Venezuela et la Guyane française

Le document a déjà été approuvé par le pape François avant sa publication. Ce dernier s'est montré favorable à plusieurs reprises à ce que les femmes aient une place plus importante dans l'Église catholique. En 2016, il avait même lancé une commission d'étude sur les « diaconesses ». Enfin, selon le quotidien, si le célibat des prêtres n'est pas remis en cause, des hommes mûrs, qui ont élevé leur famille dans la foi catholique pourraient alors célébrer la messe.

Lisez : L'Amazonie, peuplée au Moyen-Âge ?