Une petite fille, née avec son cœur à l’extérieur de son corps, a été opérée avec succès au Royaume-Uni. Elle est aujourd’hui en soins intensifs où elle se remet totalement de cette lourde intervention.

Une « ectopie cardiaque » diagnostiquée au début d’une grossesse

C’est un véritable exploit médical, auquel sont parvenus des médecins de l’hôpital universitaire de Leicester, au Royaume-Uni. Le 22 novembre dernier, une petite fille, née avec une pathologie rare, appelée « ectopie cardiaque », c’est-à-dire avec le cœur en dehors de sa poitrine, a été opérée par une équipe de 50 personnes.

Née le jour même, cette petite fille a été très rapidement prise en charge. Sa pathologie, rarissime puisqu’elle survient environ 5 fois pour 1 million de naissances, avait été découverte lors d’une échographie réalisée à la 16ème semaine de grossesse de la maman. Ce jour-là, les médecins avaient également observé que les intestins du bébé se développaient en partie à l’extérieur du ventre.

La petite fille n’avait que 10 % de chances de survie à cette opération

Plus tard, lors d’une seconde échographie, les médecins ont constaté que les intestins s’étaient remis à leur place, seul le cœur restait à opérer à la naissance. Une opération délicate qui a nécessité un accouchement par césarienne à 35 semaines de grossesse, soit 3 semaines avant le terme naturel. À peine 50 minutes après sa naissance, le nourrisson a été endormi pour être conduit au bloc opératoire.

Le principal défi des médecins résidait dans le placement des artères qui alimentent le cœur. Ces dernières étaient en effet plus longues que la normale et les chirurgiens ont dû utiliser des formes d’attelles pour que ces dernières ne se plient pas une fois dans le corps du bébé. Alors qu’elle n’avait que 10 % de chances de survie à cette pathologie, la petite Vanellope est aujourd’hui en soins intensifs où elle restera pendant plusieurs semaines pour se remettre de cette opération.

À lire aussi Brûlé à 95 %, il est sauvé grâce à une greffe de peau de son jumeau