Les conditions estivales du week-end se dégraderont au cours de la semaine. Les premières pluies seront dès le début de semaine. Des orages sont attendus sur de nombreuses régions entre mardi et jeudi. Les températures chuteront sur les régions du nord en fin de semaine.

Mardi, la perturbation ayant lentement traversé le pays la veille ondulera de l’est de la Manche aux Alpes avec de nombreux nuages et des averses, ici et là orageuses l’après-midi, sur les régions traversées. À l’arrière, le sud du pays retrouvera un temps sec à l’exception de quelques ondées du golfe du Lion aux contreforts du Massif central. C’est du littoral de la Vendée à l’Aquitaine que les éclaircies seront les plus franches.

Mercredi, s’enroulant autour d’une dépression centrée au large du Portugal, une nouvelle perturbation apportera des précipitations localement orageuses sur la plupart des régions. À l’avant, les éclaircies encore présentes le matin sur le Nord-Est s’effaceront et une menace orageuse s’y dessinera l’après-midi.

Jeudi, cette dépression aura glissé vers l’ouest de la France et la perturbation ondulera de l’Aquitaine au Jura et aux Alpes avec toujours une nébulosité abondante et des précipitations, localement orageuses, sur les régions traversées. Le temps restera instable du bord de Manche à l’Alsace où, après une matinée déjà nuageuse, mais encore sèche, des averses orageuses se développeront à nouveau l’après-midi.

Vendredi, cette perturbation ondulera encore des Pyrénées au Nord-Est avec toujours des précipitations localement orageuses sur son trajet. Les régions bordant la Manche retrouveront en revanche un temps sec et des éclaircies ici et là plus larges.

Samedi, s’étirant des Açores vers l’Islande, une barrière anticyclonique stabilisera le temps sur l’Ouest qui retrouvera un temps sec et de belles éclaircies, à l’exception du Pays basque qui conservera une nébulosité abondante et même quelques ondées. Les résidus de la perturbation laisseront en revanche pas mal de nuages sur les Alpes ainsi qu’en Corse avec ici et là des averses. Le flux basculant au nord, les températures s’effondreront sur le nord de l’Hexagone.

Dimanche, circulant entre cette vaste barrière anticyclonique et une dépression centrée sur le Danemark, des courants frais et légèrement instables détermineront le temps sur la France. Nuages et éclaircies ici et là plus larges se partageront le ciel et le risque de l’une ou l’autre averse ne sera pas écarté sur les régions bordant la Belgique. Les nuages resteront plus nombreux sur les Pyrénées où, là aussi, quelques averses s’attarderont. Les maxima se situeront, en moyenne, 3 degrés sous les normales saisonnières. Le mercure baissera pour se stabiliser légèrement en deçà des valeurs de saison.