Un héritier a récemment découvert 100 kg d’or, représentant une valeur de 3,5 millions d’euros, dans une maison en Normandie, dont il devenait propriétaire. L’or était bien caché, ce n’est qu’en déménageant la maison que celui-ci a fait cette incroyable découverte.

Une découverte estimée à 3,5 millions d’euros

Si certains font le tour du monde pour rechercher d’improbables trésors, il suffit parfois de soulever une latte de parquet pour découvrir plusieurs kilos d’or. C’est ce qui est arrivé à un cet homme qui a eu la bonne surprise de découvrir 3,5 millions d’euros en pièces et lingots d’or dans une maison qu’il avait reçu par héritage, située dans l’Eure, à Evreux.

Lorsqu’il a visité la maison pour la première fois, le commissaire-priseur n’avait rien remarqué. C’est l’héritier qui a fait cette surprenante découverte, en remarquant une boîte de bouteille de whisky étrangement coincée sous un meuble. L’homme a alors poursuivi ses recherches et est tombé sur de petites boîtes dispersées dans une commode, derrière les meubles ou encore sous le parquet.

Prévenir son notaire : le premier réflexe à avoir après une telle découverte

L’homme a découvert au total 3,5 millions d’euros et tous les certificats d’authenticité ont été retrouvés. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ces découvertes sont assez fréquentes, comme le confirme Guillaume Roehrig, PDG du cabinet Coutot-Roehrig, spécialisé dans la recherche d'héritiers et expert auprès de la cour d'appel de Paris « Cela arrive régulièrement : hier, on a fait une ouverture de coffre, on est tombé sur 13 lingots d'or. C'est une valeur refuge, très fluctuante, mais qui rassure les Français ».

Finalement, le fisc pourrait bien être le grand gagnant de cette découverte. En effet, l’héritier doit percevoir des droits de succession s’élevant à 45 % du montant découvert, mais si l’ISF n’a pas été payé par le défunt lors de ces trois dernières années, c’est bien l’héritier qui devra régler la note.