Pour compléter les grands mats blancs à palmes gigantesques qui ornent nos paysages, un arbre à vent vient d’être élaboré et crée la curiosité.

C’est bien une nouvelle sorte d’éolienne qui vient d’apparaître, elle a pour enjeu de réconcilier les consommateurs avec cette sorte de machine

Cet arbre ressemble à une statue stylisée. Il mesure huit mètres de haut pour des feuilles de 77 cm. Celles-ci possèdent deux sortes de vert pour ajouter de la variété et du relief à l’ensemble.

Mais en fait, ces feuilles, clipsées aux branches, sont des mini turbines faites pour exploiter le moindre vent.

L’esthétisme de cet arbre est l’enjeu de sa réussite. Deux exemplaires ont été disposés à l’entrée de la Cop 21, un autre est actuellement devant une entreprise en Bretagne.

Ils ont attiré l’attention et la curiosité, ce qui est un bon résultat. Le but est que le consommateur ait envie de le posséder. Sans le chauffage, l’arbre à vent produit l’électricité d’une famille de quatre personnes.

L’enjeu est réussi et les particuliers trouvent l’idée plutôt bonne. Cet arbre s’intègre bien dans l’environnement et a la grande qualité d’être silencieux

Dans le futur, il aura des chances d’être acheté par un simple consommateur.

Crédit Photo : Capture d’écran YouTube