De nouveaux rebondissements ont fait leur apparition dans l’affaire du Titanic. En effet, un documentaire britannique affirme qu’un incendie survenu dans la soute aurait fragilisé la coque du paquebot.

Un feu à l’origine du naufrage du navire ?

Le naufrage du Titanic en 1912 n’aurait pas seulement été causé par un iceberg. C’est en tout cas ce qu’affirme Selan Molony, le journaliste irlandais qui a mené l’enquête sur cette catastrophe survenue il y a 105 ans. Selon lui, un incendie serait survenu dans la coque du bateau avant qu’il ne quitte le chantier naval de Belfast, l’endroit où il a été construit.

Diffusé sur la chaîne anglaise Channel 4 le 1er janvier, le documentaire dévoile une nouvelle facette de l’histoire du Titanic. Il faut rappeler que l’évènement avait causé la mort de plus de 1 500 personnes en moins de trois heures, alors que le bateau partait de Southampton pour rejoindre New York.

Des photographies comme preuves

Le journaliste a retrouvé des photographies prises lors de la construction du navire. Ces dernières ont été prises avant qu’il ne parte pour l’Angleterre et montrent la présence d’une trace noire sur une partie de la coque. Ces traces apparaissent clairement à l’endroit où le navire a été frappé par l’iceberg. Les historiens intervenus dans le documentaire ont précisé que du charbon était déposé à cet endroit.

Le journaliste estime que si seule la collision avec un iceberg avait eu lieu, les conséquences n’auraient pas été aussi dramatiques. Cette théorie reste cependant difficile à prouver, compte tenu de la dégradation du navire retrouvé en 1985.