Vous avez des tapis et de la moquette sur les sols de votre logement ? Saviez-vous qu’ils contiennent de nombreuses substances toxiques comme des biocides, des phtalates, du plomb et du mercure ?

Des tapis fabriqués avec de nombreuses substances toxiques

Pour ceux qui aiment marcher pieds nus dans leur logement, rien n’est plus agréable que la moquette et les tapis qui évitent aux pieds de rentrer en contact avec un sol froid. Pourtant, en matière d’hygiène, ce n’est pas ce que l’on fait de mieux : la moquette est un véritable nid à poussières, acariens et poils de tout genre qui peuvent provoquer des allergies. Mais ce n’est pas tout : elle contient aussi de nombreuses substances toxiques.

Selon Anthesis, un organisme de conseil, les matériaux utilisés pour la fabrication de la moquette et des tapis posent un premier problème : la plupart ne sont pas recyclables ou difficilement. C’est par exemple le cas du latex synthétique et du bitume, utilisés notamment pour fabriquer des dalles de moquette. Autre souci, et c’est le plus inquiétant, les tapis et la moquette contiennent un nombre important de substances chimiques dont beaucoup sont toxiques.  

Biocides, phtalates, plomb, mercure et bien d’autres

Parmi les substances nocives qui entrent dans la fabrication des tapis et de la moquette se trouvent des biocides. Utilisés pour leurs qualités antimicrobiennes, ils permettent de lutter contre les acariens les moisissures et les bactéries. Efficaces, les biocides sont irritants pour la peau et les yeux.

Autre substance utilisée, les phtalates, des produits chimiques qui permettent d’assouplir le plastique. Ces derniers sont pourtant connus pour leur toxicité. Mais ce n’est pas tout : plomb, mercure et composants cancérogènes viennent s’ajouter à cette liste qui recense jusqu’à 59 substances dangereuses pour la santé.

« Mais ce qui demeure le plus inquiétant, c'est que 37 substances, soit la majorité d'entre elles, ne font l'objet d'aucune restriction d'usage ou d'interdiction dans ce matériau » font remarquer nos confrères du Dauphiné. En attendant que l’Europe légifère, mieux vaut donc enlever vos tapis, certes décoratifs mais également nocifs…

Lire aussi : Petit guide du tapis d'intérieur