Un jeune garçon de 9 ans a été retrouvé mort, dénudé et violé, dans une commune de l’Aisne. Le suspect numéro 1 a été mis en examen.

Un jeune garçon retrouvé mort à quelques mètres de chez lui

C’est un drame indicible qui s’est déroulé au Hérie la Viéville, une petite commune de l’Aisne, lundi 28 mai dernier. Dans ce hameau d’à peine plus de 200 habitants, le corps d’un jeune garçon de 9 ans, Tom, a été retrouvé mort, dénudé et violé. Alors que tout le monde est encore sous le choc de cette macabre découverte, l’enquête a démarré et tous les regards se tournent désormais vers le suspect numéro 1, un jeune homme de 27 ans, également habitant du village.

Les faits se seraient déroulés en fin d’après-midi. Tom quitte son domicile à vélo pour rejoindre son meilleur ami, Alexandre, avec qui il avait rendez-vous. Sans qu’on ne sache encore pourquoi, leur chemin croise celui de Jonathan, un homme que les deux enfants connaissaient ou qui, au moins, ne leur était pas inconnu.

Jonathan, le suspect numéro 1 écroué dès le lendemain du meurtre

La suite des événements est encore floue. Ce que les enquêteurs savent pour le moment est qu’Alexandre a fini par rentrer chez lui, laissant Tom, qui devait le suivre de près, et Jonathan. La suite de cette soirée est racontée par la maman de Tom qui, vers 19h, se lance à la recherche de son fils. Sans nouvelles, elle se fait aider par des voisins, puis finit par appeler la gendarmerie qui lance les investigations, accompagnés du maire, vers 22h.

Ce dernier, Mickaël Tellier, les accompagne vers une maison inhabitée depuis un an, et c’est là qu’ils font la macabre découverte du corps de Tom. Toute la nuit, les enquêteurs ratisseront la zone pour trouver des indices et, dès le lendemain matin, Jonathan est interpellé et placé en garde à vue avant d’être mis en examen, trois jours plus tard pour « meurtre d’un mineur de moins de 15 ans précédé ou accompagné d’un viol ». La suite de l’enquête devra déterminer le véritable déroulé de cette sordide soirée.

À lire aussi Meurtre d'Angélique, 13 ans : un homme, déjà condamné pour viol, a avoué