Les pics de pollution nous amènent régulièrement à réfléchir sur l’utilisation des énergies plus respectueuses de l’environnement. En matière d’énergies renouvelables, le Costa Rica fait figure de bon élève.

Le Costa-Rica utilise 98 % d’énergies renouvelables

Petit pays centraméricain, le Costa-Rica s’est illustré cette année pour sa bonne conduite en matière d’énergies renouvelables. Pour ce faire, le pays associe biomasse, énergie solaire, vent, géothermie et hydroélectricité, ce qui lui permet de ne pas utiliser de combustibles fossiles sur les deux tiers de l’année. Les énergies renouvelables permettent ainsi de recouvrir 98 % du pays.

Un effort que poursuit le Costa-Rica depuis plusieurs années : en mars 2015, le pays avait réussi pendant soixante-quinze jours consécutifs à se passer d’énergies non-renouvelables. En 2016, il a réussi à battre son propre reccord avec soixante-seize jours consécutifs.

Une météo favorable à l’hydroélectricité

C’est grâce à ses importantes chutes de pluie que le Cost-Rica peut aujourd’hui bénéficier de l’hydroélectricité. Une météo favorable qui permet de couvrir 74,35 % des besoins en électricité du pays

Par ailleurs, une grande partie de sa puissance est fournie par le barrage de Reventazón. Cette plus grande centrale électrique du pays et de toute l'Amérique centrale est capable de fournir de l'électricité à 525 000 foyers. Une production d’électricité 373 fois plus élevée que les États-Unis, selon Sciencealert. Une énergie respectueuse de l’environnement, qui permet également de faire fonctionner les tramways et les véhicules électriques. Le Costa-Rica, un exemple à suivre par d’autres pays.

À lire aussi : Hawaï utilise les vagues pour produire de l’énergie