Faut-il boire de l’eau plate ou de l’eau gazeuse quand on a soif ? Et si tout cela n’était qu’une question de perception ? Une équipe de chercheurs a donné la réponse. 

Une expérience sur une centaine d'assoiffés

« Nous avons une bonne compréhension de ce qui initie la soif, mais nous avons besoin de mieux comprendre ce qui l’éteint ». Ainsi s’exprime Paul Breslin, docteur ès sciences et spécialiste de la biologie sensorielle au Monell Center, à Philadelphie, qui a dirigé une curieuse étude.

98 personnes en bonne santé, âgées de 20 à 50 ans, y ont pris part. Les chercheurs les ont d’abord fait un peu souffrir. Afin d’induire la soif, ils n’ont pas bu depuis leur réveil, et ont mangé un toast avec de la confiture. Ce n’est qu’alors qu’ils ont enfin eu le droit de boire.

Chacun a bu 40 cl de l’une des quatre eaux : gazeuse ou plate, fraîche ou de température ambiante. Le choix de l’eau qu’ils allaient boire leur était imposé par les chercheurs. Une fois terminé, ils avaient le droit de boire autant d’eau plate à température ambiante qu’ils voulaient. C’est en mesurant la quantité d’eau plate consommée que les chercheurs ont déterminé le niveau de soif ressenti. Conclusion ? L’eau fraîche et gazeuse fait disparaître la sensation de soif plus rapidement.

Les chercheurs ont également essayé de rajouter du menthol à l’eau de température ambiante – un procédé qui fait croire au cerveau que l’eau est plus fraîche qu’elle ne l’est réellement. Résultat : cette eau était également perçue comme étant plus désaltérante.

Des zones d'ombres demeurent

Alors, qu’est-ce qui nous enlève la sensation de la soif ? L’idée selon laquelle c’est l’hydratation qui fait disparaître la soif est fausse, car les liquides prennent du temps à être absorbés par notre organisme. Donc, c’est plutôt le fait de boire. Mais comment l’homme sait-il qu’il a consommé assez d’eau et qu’il est temps de s’arrêter ? Cela reste toujours un mystère.

Mais les chercheurs ne comptent pas s’arrêter là. La prochaine ambition de l’équipe de Paul Breslin est d’étudier les signaux sensoriels qui induisent la sensation de soif.

À lire aussi : Hydrater son corps de l'intérieur et de l'extérieur