Le gouvernement a présenté mercredi dernier 30 nouvelles mesures qui devraient simplifier la vie des particuliers. De l’état civil aux droits à la retraite, ces nouvelles mesures s’ajoutent à celles déjà promulguées depuis le choc de simplification.

Des mesures destinées à améliorer la qualité du service public

Ces mesures qui concernent les particuliers, ont été présentées seulement deux jours après un nouveau train de mesures de simplification pour les entreprises. Elles n’ont pas été créées dans le but de faire des économies, mais doivent entraîner « un gain de temps et une amélioration de la qualité du service public », explique-t-on au secrétariat d'État chargé de la Réforme d'État et de la Simplification.

Ajoutées aux mesures déjà prises, elles portent le total à 210. À compter du 1er trimestre 2017, il sera ainsi possible d’effectuer une demande de carte d’identité en ligne. Il ne sera alors plus indispensable de remplir le formulaire Cerfa en mairie. Seul le numéro de prédemande en ligne à communiquer au guichet de la mairie, pourra suffire.

De nouvelles mesures dans le domaine de la santé et des retraites

Les procédures d’admission, de prolongation ou encore de renouvellement en affection de longue durée (ALD) sont allégées pour près de 7 millions de bénéficiaires. Il y aura, en effet, un allongement des durées d’exonération, passant de deux ou cinq ans à trois, cinq ou dix ans. Les bénéficiaires de l’Allocation aux adultes handicapés (AAH) pourront, pour certains, bénéficier de cette allocation pour une durée de 20 ans contre 10 aujourd’hui.

Les retraites sont également touchées par les nouvelles mesures de simplification. Un outil d’orientation personnalisé sera mis à la disposition des assurés tout au long du parcours de demande de retraite.